Les Petits Riens, 2 hectares de poésie valdotaine

2015-08-14 Le verre et l’assiette

de « Le verre et l’assiette » du 14/08/2015:

Le hasard est une chose formidable, qui permet des rencontres aussi inattendues que marquantes, et nul doute que celle de Fabien et Stefania sera pour Valérie et moi un moment que nous n’oublierons pas de si tôt. […]

 

[…]cette recherche de la beauté et la sensibilité transmise n’est jamais en contradicton avec la réalité de terrain, l’application à la Terre d’un mode de pensée est quelque chose de primordial pour eux.

 

[…]Les émotions ne sont elles pas primordiales dans notre rapport au vin? Définitivement oui, mais pour que ces positifs sentiments puissent naître, il faut pour les vignerons du travail et de l’implication, qui donneront de bons vins et de belles rencontres.

 

Nous ne sommes qu’au début de notre histoire avec ce domaine, et je ne doute aucunement qu’il rejoindra en caves les Sipp, Chavy-Chouet et Domaine de la Borde que nous suivons déjà avec tant de plaisir et de joie.

Lire l’article original.

You may also like

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *